Faire construire sa maison : les nouvelles normes

nouvelle norme construction maison

Un rêve pour de nombreux ménages, faire construire sa maison s’accompagne toutefois d’un certain nombre de contraintes, de règles et d’étapes à respecter. En particulier, des normes sont imposées concernant le terrain, la construction ainsi que ses performances.

Construction et finance : certains postes peuvent couter chers

Cela peut sembler évident mais faire construire ou construire soi-même sa maison commence par la définition d’un budget. Dans la plupart des cas, il est nécessaire de solliciter un crédit immobilier et pourquoi pas un prêt complémentaire sous la forme d’un prêt à taux zéro (PTZ). Pour trouver le meilleur taux, il peut dans ce cas être utile de s’adresse à un courtier.

Pour la plupart des ménages qui se sont déjà lancés dans un projet de construction de leur logement, il est impératif de prévoir un budget de départ plus important que les estimations, destiné aux imprévus.

Une fois le plan de financement défini, il faut trouver le bon emplacement pour bâtir sa maison. Dans ce cas, il peut s’agir d’un terrain familial, d’un héritage ou bien d’une parcelle acquise. A cette étape, il est primordial de se renseigner auprès de la mairie pour connaitre le PLU (plan local d’urbanisme) et donc les éventuels projets prévus dans les environs. Il peut également être utile de se déplacer sur le terrain à différents moments de la journée et par des conditions météorologiques variables. Ceci pour s’assurer de l’ensoleillement, de l’humidité, du voisinage. Enfin, il ne faut pas oublier de demander un devis pour l’assainissement, la viabilisation ainsi que pour le terrassement. Des postes de dépenses qui coutent cher.

Le CCMI, un document primordial pour les projets de construction individuels

Il s’agit ensuite de trouver les professionnels qualifiés qui vont pouvoir mener le chantier à terme. Qu’il s’agisse d’un maitre d’œuvre ou d’un architecte, il est recommandé de se documenter sur ses précédentes réalisations et mieux, d’entrer en contact avec des clients. Cela permet de trouver des conseillés avisés, de s’assurer du sérieux de l’artisan et ainsi d’éviter les déconvenues.

Il est également recommandé de faire signer en deux exemplaires tout ce qui est dit, engageant des sommes importantes, des délais, des détails matériels. A noter que le début et le contour des travaux est défini par le CCMI (contrat de construction de maison individuelle), un document légal et obligatoire, lui-même encadré par le code de la construction et de l’habitation (CCH).

Une fois le plan et les devis transmis par le constructeur ou le promoteur, il est important de s’assurer que tout est en règle et à sa place quitte à y consacrer du temps. Avant de signer tout document, il peut d’ailleurs être intéressant de demander une notice destinée à expliquer les termes techniques. Enfin, il est important de se rendre régulièrement sur le chantier lorsque celui-ci est en cours, afin de vérifier que tout est en ordre et que les délais seront respectés.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*